Les compagnies de l'UIISC 1

  • 21ème compagnie

    La 21ème compagnie de commandement d'administration et de soutien a la particularité de mener de front deux missions essentielles et incontournables du régiment qui sont le soutien et l'instruction.

    Le soutien (administration financière, ressources humaines, état major, casernement, restauration et loisirs, service général) : ce sont des hommes et des femmes qui le plus souvent travaillent dans l'ombre et la discrétion afin que toutes les missions quotidiennes comme les opérations les plus exceptionnelles bénéficient de l'appui et de l'excellence de tous les services. Ce sont "ces petites mains" qui permettent au quartier comme à l'étranger de porter haut les couleurs du Régiment.

    L'instruction (formation initiale pour les jeunes volontaires, formation militaire opérationnelle pour les jeunes engagés et formation générale élémentaires pour les futurs caporaux) : c'est le rouage essentiel du Régiment. Car à travers cette noble mission qui exige patience, rigueur et bienveillance de la part de tout l'encadrement, nos jeunes sapeurs sauveteurs, une fois leur formation terminée, seront à même de cultiver les valeurs inculquées, mélange de discipline et de dépassement de soi, qualités incontournables afin de relever les défis qui les attendent en compagnies d'intervention.

    Les hommes et les femmes qui constituent cette compagnie se font un honneur de faire la leur notre devise compagnie :

    "Soutenir et Instruire pour SERVIR".

    CNE LE MARHOLLEC

  • 1ère compagnie

    Créée en 1982, la 1ère compagnie était sous le commandement du capitaine MAZURIER comptant 3 sections (2 sections risques naturels, 1 section cynotechnique). En 1984, la 1ère compagnie comptait parmi ses rangs 151 sapeurs sauveteurs pour un effectif global de 473 personnes à l'UIISC1. En 1990, elle reçoit son fanion. En 2006, elle compte 1 section commandement et 3 sections d’intervention (risques naturels, risques technologiques).

    Compagnie poyvalente, sa devise « SEMPER UBIQUE PRIMA » caractérise son dévouement et son professionnalisme pour les missions qui lui sont présentées, et signifie « 1ère et toujours partout ». Les missions sont variées et projetent la UNE tant en France que dans le monde entier : séismes en Algérie, en Haïti et au Japon, aide humanitaire au Sahel, glissements de terrain en Amérique Centrale…

    CNE GILLIARD

  • 2ème compagnie

    La 2ème compagnie d'intervention a été créée en 1987 à CHARTRES puis a rejoint en 1991 le quartier SULLY de NOGENT LE ROTROU. Au fil du temps, la compagnie a subi quelques réorganisations : 2001 : elle devient Cie Risques Naturels à 3 sections d'interventions et 1 section commandement. 2006 : elle devient Cie Risques Naturels et Technologiques à 4 sections d'interventions et 1 section commandement. (2 « Bravo » et 2 « Alpha »). 2008 : La « BELLE 2 » est composée de 91 sapeurs sauveteurs regroupés en 3 sections d'intervention et 1 section commandement : Kodaly 21 : type « Bravo » Section Risques Naturels (Feux de Forêts). Kodaly 24 : type « Alpha » Section Risques Technologiques (NRBC). Kodaly 22 : type « Delta » Section Polyvalente Risques Naturels et Technologiques Kodaly 25 : Section Commandement. Depuis sa création la 2ème compagnie est intervenue sur tous les continents touchés par des catastrophes.

    CNE CARRIER

  • 3ème compagnie
    Elevée par sa base et de toutes pièces par des « précurseurs Chartrains » spécialisés dans le risque technologique en 1999 suite à la fermeture de la 61ème section basée au Coudray (28), la troisième compagnie à fait naître le TECHNO au sein de l’UIISC 1. Aujourd’hui formatée sur la base d’une structure élémentaire opérationnelle type « compagnie d’intervention », elle garde son caractère identitaire très prononcé. Avec la couleur jaune qui la caractérise si bien, accompagnée de son signe du zodiaque « Scorpion », elle a su très rapidement prendre place sur la scène opérationnelle et faire beaucoup d’envieux parmi nos confrères des compagnies risques naturels.

    Pilier de formation, soutien humain et matériel à la création de son identique au 7ème RIISC dès 2001, elle a su tenir le rythme soutenu imposé par le nombre important de stages, démonstrations, exercices et missions.

    Innovatrice dans de nombreux domaines tels que la Décontamination de Masse, le Module d’Extraction Rapide d’Autorité, les Détachements et Eléments d’Interventions Technologiques, les modules Spectrométrie et Antropogammamétrie, les équipes Chercheurs elle a su participer au quotidien, sur la scène nationale et internationale à de nombreuses missions.

    A ses débuts, spécialisée uniquement dans le risque technologique elle montre sans retenue sa valeur depuis nombre d’années dans des domaines jadis réservés. Peut importe le lieu, le temps et la mission. Campagne feux de forêts en Corse, brûlages dirigés, inondations, tempêtes, sauvetage déblaiement… pas de différences entre le bleu, le rouge, le vert ou le Jaune. Devenue polyvalente après refonte des modèles de composition des unités élémentaires, la troisième compagnie fait partie intégrante et tient un rang de choix dans la vie du 1er RIISC. Courant 2010 cette compagnie a été la plus projetée en France et à l’étranger, par exemple en Guyane, à Haïti ou encore pour la tempête Xynthia.

    Continuant son modèle innovant elle se détache encore de ses homologues en accueillant à sa tête le premier commandant d’unité féminin du 1er RIISC, le capitaine Ingrid RICHARD. Chaque mission est belle, principalement quand le CDU est à la tête de SA compagnie. La 3 le sait et a su le montrer !! AZF restera dans les mémoires, le cyclone DEAN, SUMATRA aussi, il suffit de traverser le couloir de la compagnie.

    Forte d’un effectif de 3/14/74 cette compagnie très vivante par la diversité des caractères qui la composent sera de tous les fronts pour 2011 c’est certain ! DEBOUT LA 3 !

    CNE VIEILLEDENT

  • 4ème compagnie
    Créée en 2006, la 4ème compagnie d’intervention est une Unité Elémentaire composée d’environ 150 personnes.

    Elle se distingue par deux pôles, d’un coté les services opérationnels et projetables et de l’autre la section et les cellules spécialisées du régiment :

    Les services sont :

    - BOI : (Bureau Opération Instruction) il met en œuvre, planifie et anime l’instruction, le suivi des formations, la projection opérationnelle, les exercices avec nos partenaires et homologues européens. Garant de la bonne condition physique des militaires du régiment, il dispose d’un bureau des sports, tenu par des spécialistes de l’entraînement physique et sportif.

    - BML : (Bureau Maintenance et Logistique) il est composé de spécialistes de la filière maintenance et logistique permettant au régiment de disposer toute l’année de moyens d’intervention adaptés et de permettre au régiment de se projeter dans le monde entier dans un délai très court.

    - SMU : (Service Médical de l’Unité) il est composé de médecins, infirmiers, aides-soignants, auxiliaires sanitaires, secrétaires médicales qui assurent le suivi de l’aptitude opérationnelle de chaque sapeur sauveteur. Un module SAN est toujours en alerte afin de soutenir les détachements projetés.

    La section et les cellules spécialisées :

    - La section ECHO : elle est spécialisée dans les domaines de la production d’eau potable, de la navigation et du sauvetage aquatique.

    - La cellule transport : elle est armée par des spécialistes en mesure de projeter hommes et matériels en tout lieu et tout temps.

    - La cellule cynotechnique : elle est spécialisée dans la recherche de personnes égarées et ensevelies sous décombres ou avalanches.

    - Le GAI : (Groupe d’Analyse et d’Identification) est le spécialiste du domaine NRBCe.

    La compagnie dispose également d’une cellule IEC (instruction élémentaire de conduite) permettant de former les personnels aux permis VL, PL, et transports en commun.

    Toujours soutenir, jamais faillir !

    CNE CHARTIER